Caverne-Du-Cinephage

Lundi 23 janvier 2012 à 16:20

http://caverne-du-cinephage.cowblog.fr/images/19853142jpgr640600b1D6D6D6fjpgqx20111122011634.jpg
Film réalisé par : Frédéric Beigbeder;

Casting :
    - Gaspard Proust ( Marc Marronnier );
    - Louise Bourgoin ( Alice );
    - Joey Starr ( Jean-Georges );
    - Jonathan Lambert ( Pierre );
    - Frédérique Bel ( Kathy );
    - Nicolas Bedos ( Antoine ) ...;
 

Sorti le :
18 Janvier 2012;

Genre : Comédie, Romance;

Nationalité : Français;

Durée : 1h38;


Synopsis :


Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice va renverser toutes ses certitudes.



Critique :


Tiré du roman éponyme et réalisé par son propre auteur Frédéric Beigbeder, " L'Amour Dure Trois Ans " est une comédie douce-amère réussie dans le fond mais assez irrégulière.

Il n'est pas impossible de remarquer dans cette chronique sur l'amour une petite touche drolatique et parfois lyrique à l'instar de Woody Allen. On y retrouve au casting Gaspard Proust dont c'est le premier " grand " rôle au cinéma. Il a en lui une certaine ingénuité et sa sincérité à jouer est indéniable mais sa crédibilité globale est somme toute pas aboutie à savoir que le spectateur ne ressent pas d’empathie pour son personnage. La bonne nouvelle est que le reste du casting est remarquable ! Louise Bourgoin, qui est décidément faite pour le cinéma car elle est d'une vivacité jouissive et d'un naturel effarant, est ce qu'on pourrait définir comme étant la perle radieuse du film. C'est grâce à son personnage que le spectateur rit volontiers et est ému. N'oublions surtout pas de noter Joey Starr dans un registre autre que ses précédents rôles ( Polisse ) et qui, une fois de plus, excelle dans le domaine cinématographique ainsi que Valérie Lemercier qui a rarement été aussi drôle que dans ce film-ci. Cependant Nicolas Bedos, chroniqueur sarcastique grinçant à la base, est ici totalement médiocre ! Les saillies singulières de l'esprit Beigbeder ainsi que son second degré sont là et c'est franchement réussi. On retiendra particulièrement la scène d'introduction qui est d'une drôlerie et d'un réalisme fou ainsi que la séquence orchestrée par la " Seconde Valse " de Chostakovitch qui est un vrai bijou grâce à sa joliesse et sa poésie flamboyante. Au-delà de cela, le spectateur éprouve un sentiment de lassitude à la deuxième partie du film où là, la magie du film n'opère plus faute d'un scénario plus construit. L'humour ainsi que la satire brillante du monde littéraire s'évaporent petit à petit au profit d'une relance scénaristique peu convaincante et caricaturale jusqu'à la scène finale, où l'on retrouve pour notre plus grand plaisir Michel Legrand en duo avec Joey Starr : Un moment magnifique !

Au final " L'Amour Dure Trois Ans " contient des qualités évidentes et le style de l'auteur se fait fortement ressentir, mais à la sortie du film le spectateur ressent un certain manque indescriptible et s'attendait à être plus persuadé que cela mais il s'agit malgré tout d'un film honnête et appréciable.


6,5/10


Morgan.




Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://caverne-du-cinephage.cowblog.fr/trackback/3164303

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast